Pr Thierry LAMIREAU (pédiatre gastro-entérologue CHU de Bordeaux)

La répétition des écarts, des erreurs, aboutit à la persistance des lésions inflammatoires intestinales et à la persistance de la maladie et des complications inhérentes. Le régime doit être strict.

 

Pr Christophe Cellier (gastro-entérologue CHEGP Paris)

Chez l’adulte le fait de ne pas suivre strictement le RSG peut l’exposer à des complications.
Pour la moitié des cas, il s’agit de la déminéralisation osseuse, pouvant s’aggraver en particulier après 50 ans, avec une malabsorption de calcium et de vitamine D.
En l’absence de RSG, le risque de survenue d’autres maladies auto-immunes augmente et, dans des cas heureusement rares, des lymphomes ou autres cancers, tels que les adénocarcinomes de l’intestin grêle qui sont des maladies extrêmement sévères.