Pour 4 personnes, préparation : 25 min, cuisson : 55 min

Plat – Facile à moyen

  • 4 cuisses de poulet coupées en deux
  • 1 chorizo doux ou fort
  • 400 g de pommes de terre à chair ferme
  • 1 boîte ou un bocal de pois chiches égouttés
  • 100 g d’olives noires et 50 g d’olives vertes (ou plus selon vos goûts)
  • 3 poivrons (rouge, jaune ou orange, vert)
  • 6 carottes nouvelles fines ou carottes fanes
  • 5 oignons tiges fins
  • 3 c. à soupe d’huile d’olive
  • 1 pincée de Kari Gosse ou mélange d’épices bien relevé, de votre choix
  • sel, poivre
  • 40 cl de liquide (eau, vin blanc sec ou mélange eau-vin blanc, ou bouillon de volaille allégé en sel reconstitué à partir d’un cube autorisé– dans ce cas, ne pas saler)

 

1. Retirez la peau du chorizo et coupez-le en rondelles. Pelez les pommes de terre et les carottes. Coupez les pommes de terre en quartiers ou en gros dés et les carottes en brunoise (petits dés). Pelez et émincez les oignons tiges. Coupez les poivrons en brunoise.

2. Chauffez deux cuillerées à soupe d’huile dans une cocotte et faites fondre l’émincé d’oignons tiges. Réservez-le et remplacez-le par les morceaux de poulet : ajoutez le reste d’huile et faites-les revenir et dorer, pendant 10 minutes. Retournez-les.

3. Ajoutez le chorizo, les pois chiches, les olives, l’émincé d’oignons tiges, la brunoise de carottes et de poivrons, et les épices. Salez peu et poivrez. Arrosez avec 1 verre d’eau, couvrez et laissez mijoter sur feu très doux, pendant 35 minutes.

4. Au bout des 35 minutes ajoutez les dés ou quartiers de pommes de terre, en ajoutant au besoin un peu de liquide et poursuivez la cuisson pendant 15 à 20 minutes jusqu’à ce que les pommes de terre soient cuites mais sans se défaire.

5. En fin de cuisson, parsemez de tiges émincées d’oignons nouveaux ou de ciboulette et servez aussitôt, bien chaud.

Accompagnez d’un vin rouge tannique, Corbières ou minervois.

Variante : Ne pas mettre de pommes de terre mais remplacer par du riz soit en le cuisant à part soit en le faisant cuire à la place des pommes de terre en adaptant le temps de cuisson pour le riz.