à Chabottonnes (Hautes-Alpes)

En 2020, l’organisation des stages d’éducation nutritionnelle changent. Les séjours d’été et de la Toussaint seront regroupés en été du 19 au 26 juillet 2020. Tous les enfants, de 9 à 17 ans, seront reçus au centre Vers les Cimes de Chabottonnes dans les Hautes-Alpes. Les adultes auront aussi la possibilité de passer une semaine sans gluten. Ils pourront se joindre au groupe pour les repas, et seront logés en gite à proximité du centre, des activités (randonnées, ateliers …) leurs seront proposées.

Les stagiaires seront séparés en deux groupes (de 9 à 12 ans et de 13 à 17 ans) pour les cours afin que ceux-ci soient adaptés à leur âge. Les activités seront également adaptées aux âges des enfants. Au programme, cours théoriques (comprendre et vivre avec la maladie cœliaque), ateliers de cuisine pour se familiariser avec les produits sans gluten, mais aussi activités ludiques et sportives, échanges, groupes de paroles, soirées festives …

L’AFDIAG remercie les fabricants de produits sans gluten qui participent aux stages (Allergo-Gerblé, Barilla, Céliane, Chambellan, Dardenne, Emile Noêl, Favrichon, Gaia, Heimburger-Grand-mère, Ikalia, Jean Hervé, La Patelière, Lightbody-Wyso, Mon Fournil, Nature & Cie, Naturenvie-Jardin Bio, Perlamande, Pilèje, Sacla, Salles Frères, Schar, Schnitzer, Tipiak…) en nous offrant les produits nécessaires aux séjours.

Nous remercions Carrefour Solidarité France, Fleury Michon et l’Association des randonneurs de Ploemel pour leur fidèle aide financière. Nous remercions également la société Mars France pour l’envoi de friandises.

Projet pédagogique pour les jeunes

1/ Identification des problèmes
– insuffisance des connaissances médicales liées à la maladie
– insuffisance des connaissances diététiques liées au régime
– manque d’habitude de la vie en communauté sans les parents en raison des contraintes diététiques qui ne facilitent pas leur intégration au sein des colonies de vacances ou des sorties collectives.

2/ Objectifs
– donner un discours médical clair et accessible aux jeunes cœliaques
– donner des informations précises aux jeunes afin qu’ils soient en mesure d’atteindre un haut degré d’autonomie dans le choix de leur alimentation
– faire prendre conscience des contraintes qu’impose la vie en société et mettre les jeunes en position de réussir malgré leur intolérance.

3/ Mise en œuvre
Tout d’abord, il sera précisé aux stagiaires que l’importance de la confidentialité est fondamentale.
Ils pourront ainsi oser dire ce qu’ils pensent, être eux-mêmes, entretenir des rapports de confiance avec les autres et si nécessaire, se remettre en question face aux critiques du groupe.
Les formateurs répondront aux questions lors de réunions. De plus, ils se tiendront, en permanence et en toutes circonstances, à la disposition des stagiaires qui souhaiteraient se confier à titre individuel.
Ils apporteront à tout moment des précisions sur le suivi du régime diététique.
Ils insisteront sur l’importance de l’écoute et du respect des autres afin de faciliter leur intégration.
Cette approche sera évoquée en début de stage, suivie tout au long du stage et validée le dernier jour.
Les repas pris au centre seront garantis sans gluten.
Les sorties et activités pédagogiques ou sportives se dérouleront dans des conditions de sécurité optimales. Elles permettront à chacun de prendre conscience de ses capacités physiques et d’être acteur de la vie du groupe.
Les ateliers permettront aux stagiaires de manipuler les produits sans gluten pour faire du pain, des gâteaux …

4/ Suivi
Il sera expressément demandé aux parents de suivre l’évolution du comportement de leur enfant dans les prochains mois et de nous faire part des évolutions constatées par rapport au stage.

5/ Amélioration
Àl’aide des commentaires des parents et de leurs enfants, nous pourrons orienter nos efforts afin de :
– compléter nos objectifs pédagogiques
– réviser les critères de sélection des prochains stagiaires.

Pour tout renseignement, contacter le secrétariat de l’Association.

L’AFDIAG est agréée au titre de la Jeunesse et de l’Éducation populaire.