Le respect de votre vie privée est notre priorité

Le cookie ou fichier témoin est un petit fichier d’information stocké dans votre navigateur chaque fois que vous visitez notre page web.

Les cookies sont utiles car ils enregistrent l’historique de votre activité sur notre page web. Ainsi, lorsque vous revenez sur la page, celle-ci vous identifie et configure son contenu sur la base de vos habitudes de navigation, votre identité et vos préférences.

Vous pouvez accepter les cookies ou bien les refuser, les bloquer ou les effacer, à votre convenance. Pour ce faire, vous pouvez choisir parmi l’une des options proposées sur la présente fenêtre ou bien encore et le cas échéant, en configurant votre navigateur.

Si vous refusez les cookies, nous ne pouvons pas garantir le bon fonctionnement des différentes fonctionnalités de notre page web.

Pour en savoir plus, veuillez lire le rubrique INFORMATIONS COOKIES sur notre page web.



« Association Française Des Intolérants Au Gluten »

Des informations médicales et pratiques validées
par notre Comité d'experts

« Association Française Des Intolérants Au Gluten »

LETTRE D'INFORMATION MAI 2021

1/ Le mot de la Présidente :

Chères Adhérentes, Chers Adhérents,

L’équipe de l’AFDIAG espère que vous avez passé un bon mois d’avril 2021 malgré le contexte sanitaire perdurant et pesant.

En mai, tout le monde le sait. Le muguet est de sortie !

Mais au fait ! Connaissez-vous vraiment l’origine de la fête du 1er mai en France ?

Allez, faisons un petit tour d’horizon rapide sur l’histoire du voyage et de la symbolique de cette plante à clochettes ?
Originaire du Japon, cette plante est présente en Europe depuis le moyen-âge et symbolisait le printemps. Les Celtes lui prêtaient déjà des vertus porte bonheur.
Au 16ème siècle, Charles IX officialisa les choses en offrant chaque année un brin de muguet aux dames de la Cour. A l’échelle européenne, longtemps furent organisés « les bals du muguet », le seul bal où les parents n’avaient pas le droit de cité !
Puis un glissement s’opère au 19ème siècle, les couturiers se mettent à offrir trois brins à leurs ouvrières et petites-mains ! Des manifestants le porteront à la boutonnière en commémoration des mouvements ouvriers de Chicago de 1886 réclamant que la journée de travail passe à 8 heures.
Est-il besoin de rappeler que cinq d’entre eux seront condamnés à mort et exécutés.
En 1889, le congrès de la Deuxième Internationale des partis socialistes et ouvriers, réuni à Paris, décide d’organiser à date fixe, à partir du 1er mai 1890, une manifestation internationale des travailleurs. Mais il restera un jour non chômé jusqu’en 1947. C’est seulement en 1907 que le muguet du 1er mai devient réellement associé à la fête du travail. En avril 1947, le gouvernement issu de la Libération fera de ce 1er mai un jour férié, chômé et payé.
Le muguet se vend actuellement librement à tous les coins de rue ce jour-là. Et nombreux sont ceux et celles qui l’offrent en gage d’amitié et de porte-bonheur.

Voilà, c’est fini ! Retour vers le futur maintenant avec l’information et les projets portés par l’AFDIAG pour servir au mieux tous nos adhérents que nous n’abandonnerons jamais et dont on ne cessera de défendre les intérêts !

Un grand MERCI encore à chacun d’entre vous pour votre fidélité !
 
« Le père Noël ne fait jamais de réveillon dans sa maison,
car il rentre au mois de mai ; ce n'est plus la saison !!!
 »
(Francis Blanche, Acteur, Artiste, Comique, 1921-1974)


Veuillez vous connecter pour visualiser cet article.

Se connecter Adhérer