L’allergie alimentaire correspond à des symptômes liés le plus souvent à l’ingestion et plus rarement à l’inhalation ou au contact d’un allergène alimentaire (appelé trophallergène), impliquant un mécanisme immunologique d’hypersensibilité. Le plus souvent, il s’agit d’une hypersensibilité dite de type I, dite immédiate, médiée par des immunoglobulines E ou IgE. L’allergie alimentaire constitue un problème actuel de santé publique car cette pathologie peut être grave et sa fréquence a sensiblement augmenté depuis une dizaine d’années. En France, on estime à 3,2 % la fréquence de l’allergie alimentaire dans la population générale et à 8 % dans la population pédiatrique.