Anticorps sérique de la maladie cœliaque. Leur spécificité est supérieure à 95%, leur sensibilité supérieure à 90%. Des faux négatifs peuvent être causés par un déficit en IgA (2 à 3%) ou à une mauvaise interprétation du laboratoire. Ces anticorps sont intéressants pour le diagnostic et le suivi des malades cœliaques sous RSG (régime sans gluten).