En novembre 1994, l’AFDIAG réunissait au Château d’Aramont, à Verberie (Oise), pour la première fois depuis sa création, 11 jeunes adolescents des 4 coins de France atteints par la maladie cœliaque, sur la proposition de madame Dreyfus, psychologue dans le service du professeur Fontaine à l’hôpital Trousseau (Paris).

Enthousiasmés par cette initiative, les jeunes cœliaques ont souhaité que ces rencontres se réitèrent régulièrement pour que tous puissent y participer.
L’AFDIAG propose chaque année des stages d’une semaine dans les Alpes.

L’AFDIAG est agrée au titre de la Jeunesse et de l’Education populaire