Gluthealth

Détermination de l’impact de la consommation de gluten chez le sportif de haut niveau (non cœliaque).

Cette étude est financée par l’Institut Carnot Qualiment sur des fonds provenant de l’Agence Nationale de la Recherche (Ministère de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche).

 

Objectifs :

Il existe aujourd’hui un phénomène de mode qui pousse parfois les sportifs à adopter une conduite d’éviction alimentaire sans que celle-ci ne soit scientifiquement fondée. La question à laquelle nous souhaitons répondre est : les sportifs ont-ils raison d’adopter un tel comportement et/ou existe-t-il un revers de médaille ?

Nous partons sur l’hypothèse d’un bénéfice de l’appauvrissement en gluten pour l’athlète de haut niveau notamment en raison d’une prévalence anaphylactique accrue dans le cadre d’une activité physique importante (syndrome de Maulitz et Kidd). Cependant, nous pensons également que le bénéfice potentiel de cet appauvrissement doit être mieux compris et mieux encadré pour que le bénéfice, s’il existe, soit optimal et qu’il ne se transforme pas en un risque pour la santé et la performance du sportif.

La prévention nutritionnelle est en train de devenir une puissante alternative sur le plan médical dans différentes pathologies chroniques. Cette dimension est finalement assez peu considérée dans certains cadres sportifs et pourrait représenter un levier majeur pour l’optimisation des performances des athlètes. Notre consortium repose sur un ensemble d’experts issus de l’Institut National de la Recherche Agronomique, du Centre de Recherche en Nutrition Humaine (CRNH Auvergne) et de services hospitaliers de rhumatologie et d’hépato-gastro-entérologie. Ensemble biologistes, immunologistes, microbiologistes, médecins et attachés de recherche clinique, nous souhaitons apporter un regard objectif et rationnaliser cette problématique du gluten chez le sportif. Cette étude de 4 mois se déroulera sur la région clermontoise courant 2017. Parmi les points clés : les sportifs désirant participer à cette étude doivent (1) être majeurs, (2) pratiquer une activité physique supérieure à 7h par semaine, (3) ne pas suivre actuellement un régime d’appauvrissement ou d’éviction du gluten, et (4) ne pas avoir été diagnostiqués cœliaques ou allergiques au gluten. Cette étude inclue 3 visites médicales (à 0, 2 et 4 mois) avec à chacun fois un test d’effort (pour vérifier le bénéfice sur la performance), une prise de sang, et un prélèvement de selles. Les produits avec et sans gluten sont fournis et les questionnaires de 5-10 min sur le bien-être sont à remplir une fois par semaine en ligne.

 

Porteur du projet :

Dr. Yohann Wittrant : Chargé de Recherche en charge des relations Nutrition et Santé ostéo-articulaire au sein de l’Unité de Recherche en Nutrition Humaine : Unité Mixte de Recherche 1019 sous la double tutelle du centre de recherche Auvergne-Rhône-Alpes de l’Institut National de la Recherche Agronomique (INRA) et de l’Université d’Auvergne. yohann.wittrant@inra.fr

Ce projet vous propose d’embarquer au sein de ce qui pourrait devenir la plus grande étude clinique française ciblée sur la thématique de la sensibilité au gluten chez l’athlète de haut niveau.